2000 - Poussières d'instants

Jardin du Prieuré St Cosme à Tour, Jardin de l'Evêché d'Uzès, Parc du château de Chamarande.

Coproduction Ombre&Parenthèses, Festival le chorégraphique de Tour,Festival de la nouvelles danse d'Uzès.

Création in situ

Pièce pour deux danseuses, une chanteuse soprano, une flûtiste et deux jardins.

Danse: Claude Arnaud, Laurence Saboye

Soprano: Valérie Philippin

Flûte: Sophie Deshaye

A l’origine de ce projet, il y a la possibilité de créer une pièce pour l’extérieur à la lumière d’une fin d’après midi. Un extérieur, comme cadre scénique, sans plateau. Les deux jardins choisis sont extrêmement différents, mais dans les deux cas ils constituent des espaces qui s’opposent en tout à la scène. Ni neutres, ni vides, ni mesurés ou mesurables, ouverts, c’est à dire sans contour ou aux contours indéfinis. Des arbres y sont plantés. Dans le premier jardin ils occupent de façon régulière presque tout le site. Il s’agit d’inscrire la danse dans les passages laissés libres. Dans le second un grand arbre se dresse en avant, au loin, trois autres arbres, et entre ces deux plans, en plein centre, un chemin et un massif. La danse s’organise autour.

C'est une danse pour deux lieux à la fois. Une danse unique, mais qui réponde aux deux points de vues. Chaque jardin contient la mémoire de l’autre.

Dans cette traversée, ce qui compte, ce sont les passages : des poussières d’instants.

Tout ce qui fait présence, un moment, par le geste et la posture, par le son ou les mots.

Mais aussi tout ce qui crée un contact avec les spectateurs.

©G.Rousselot