2002 - Mémoires d'empreintes

Cratère scène nationale d'Alès

Coproduction Ombre & Parenthèses, CRATERE scène nationale d’Alès

Parcours 

Chorégraphie de Laurence Saboye : La robe blanche.

Installation paysagisme de Benoit Martin Prével

Installation arts plastiques de 

Traces photographiques de Gentiane Rousselot

Film de Christophe Donner : Les synapses émotionnelles

 

L’empreinte est le contact d’une absence. Les corps passés là ne sont plus. Il suffit de quelques éléments, empreintes tactiles, visuelles, sonores, gustatives et olfactives, pour que notre mémoire s’active. Alors ressurgissent ces survivances, ces strates sensibles en nous déposées.

 

Ce qui nous intéresse c’est le parcours : donner de l’importance, non pas à l’occupation des espaces, mais à leur traversée. Il s'agit de créer votre propre parcours et d’en prendre conscience. Au travers des différents espaces traversés, vos sens seront mis en éveil et s’ouvriront à la vue, au toucher, aux parfums, aux sons, aux mouvements.

Goûter : eau de fleur d’oranger, de rose, sirop d’orgeat, thé à la menthe, lait, lassi…

Sentir : résines et huiles diffusées: ambre, storax, menthe, ylang ylang, bois ciré…

Toucher et mobiliser : sables, terres, argile, paille, frisure de bois, pigments, gazon, tissus, papiers, mobiles...

Entendre : voix, murmures, respirations, textes, conversations et confidences, musique...

Voir : couleurs, textures, film, danse, concert…

 

 

 

©Ch.Donner